événement

LDE, la librairie à la page numérique - DNA du 07/11/19

Tous les lycées 4.0 se fournissent en manuels scolaires sur le catalogue de LDE, installée à Molsheim et qui a remporté l’appel d’offres de la région Grand Est.

 

Frédéric Fritsh et Pierre Schmitt
Pierre Schmitt (à gauche) et Frédéric Fritsch proposent des ressources dématérialisées et toujours imprimées.  Photo L’Alsace /Jean-Marc LOOS

 

La discrète librairie LDE, installée à Molsheim, se présente comme le leader français dans la distribution de manuels scolaires, imprimés ou numériques, et « cheville ouvrière » du dispositif lycée 4.0, selon le terme de son directeur général Frédéric Fritsch. Cette PME d’une soixantaine de personnes a remporté l’appel d’offres sur trois ans - peut-être quatre - de la région Grand Est, pour 1,5 M€ (millions d’euros) en 2017 et plus de sept cette année. Elle met à la disposition de toutes les filières non seulement les livres de l’ensemble des éditeurs, en version dématérialisée, mais aussi des exercices d’entraînement en langue, des encyclopédies… « Nous constituons le  catalogue avec les académies de la manière la plus large possible pour respecter la liberté pédagogique des enseignants », précise Pierre Schmitt, le directeur technique.

Ce faisant, LDE a aussi endossé un nouveau rôle de conseiller technique, alors qu’au début les bugs techniques étaient courants : problème de compatibilité entre les applications et le réseau, bande passante insuffisante… « Nous avons beaucoup travaillé auprès des établissements, en collaboration avec les délégués académiques au numérique et les personnels de l’administration. Il n’y a plus aucun problème aujourd’hui qui ne puisse être rapidement résolu », assure Pierre Schmitt. Treize assistants techniques ont été embauchés en renfort, de septembre à décembre.

Un facteur déclenchant

Ce vaste partenariat avec la région Grand Est, a fait croître LDE qui a dédoublé à la fois ses effectifs et son chiffre d’affaires, passé, depuis 2012, de 30 à 60 M€. Le numérique représente désormais 40 % de son activité, contre même pas 1 % il y a quatre ans. « Cela a été un facteur déclenchant » qui a aussi fait « monter l’équipe en compétences, sur les plans technique et organisationnel », constate Frédéric Fritsch. « Personne n’avait mené un déploiement d’une telle ampleur, nous savions qu’il y aurait des plâtres à essuyer. Nous avons traduit les besoins et proposé des solutions de mise en œuvre en même temps que les choses se faisaient. »

LDE
LDE a 1 900 références de manuels scolaires à son catalogue.   Photo L’Alsace /Jean-Marc LOOS


Après la phase technique, LDE voit arriver celle « de l’appropriation réelle et de l’amélioration des usages ». Elle n’est pas prescriptrice dans les choix des enseignants, mais il lui est demandé, par la région et les rectorats, de mettre en avant les ressources les plus interactives. « Cela fait des années qu’on n’en est plus au simple PDF [format informatique de présentation d’un document] ! La demande s’accélère, les éditeurs y travaillent. Actuellement, ce sont des versions homothétiques des manuels imprimés, enrichies en son, en vidéo, en exercices interactifs… », détaille Pierre Schmitt. L’avenir, ajoute-t-il, c’est l’individualisation des apprentissages ».

Une offre exhaustive

LDE (pour Librairies des étudiants, puis Librairies de l’éducation) a été créée en 1996 à Strasbourg par Frédéric Fritsch et Daniel Francou, rapidement rejoints par Claude Schmitt et Michel Hussherr. D’abord librairie classique, elle s’est mise à proposer aux associations de parents d’élèves un service de commandes individualisées clé en main, ainsi qu’un logiciel pour la gestion des bourses aux livres. « Rapidement et en permanence, nous avons ajouté des services à valeur ajoutée informatique », précise Frédéric Fritsch. « Quand le scolaire numérique est arrivé sur le marché en 2013, nous avions les compétences techniques et nous avons été un des tout premiers autorisés à distribuer ces livres. »


Aujourd’hui, LDE présente à son catalogue 1 900 références de manuels scolaires, « ce qui représente l’exhaustivité de l’offre existante ». Elle a des clients institutionnels, comme la région Grand Est, qui a « courageusement ouvert la voie », rejointe par l’Île de France, l’Occitanie et, dans une moindre mesure, la Nouvelle Aquitaine et le Centre-Val de Loire. Elle travaille aussi pour la chaîne Arte (Educ’Arte) et plus de 1 800 établissements - en dehors des appels d’offres -, tels les lycées français de Singapour ou de New-York. PME moderne, LDE se veut aussi engagée dans le développement durable et veille au respect de la mixité comme de l’inclusion sociale.

Partager l’article

Lire aussi

événement

Venez assister au partage d'expérience autour du thème : Le numérique au service des pédagogies innovantes : retours d’expérience d’enseignants, jeudi 21 novembre à 16h30, salle de conférence n° 1

événement

Tous les lycées 4.0 se fournissent en manuels scolaires sur le catalogue de LDE, installée à Molsheim et qui a remporté l’appel d’offres de la région Grand Est.

événement

Le salon Educatec-Educatice, salon incontournable des métiers et de l’innovation éducatifs, ouvrira ses portes du 20 au 22 novembre. Nous serons présents, stand G22

 

événement

L'université d'été Ludovia (16e édition) viens de fermer ses portes.