événement

Etude Egmont - la lecture chez les enfants

La lecture à voix haute dite de « plaisir » durant le temps scolaire est un élément central de l’éducation des élèves et ne doit en aucun cas devenir optionnelle. Partant de ce postulat, l’éditeur britannique Egmont a mené une étude en 2018 qui nous a particulièrement plu !

En ciblant les enfants de 7 à 11 ans, l’éditeur a invité l’ensemble des professeurs de l’académie catholique Saint Joseph de Stroke-on-Trent en Angleterre, à prendre un engagement particulier. Les professeurs étaient tenus pour les 3 mois qui ont suivi à lire chaque jour à leur classe une histoire pour le plaisir pendant 20 minutes.

 

 

Les professeurs ont très rapidement constaté une amélioration de la concentration des enfants, qui n’aimaient pas qu’on leur lise des histoires avant cette période. Bien que 20 minutes dans la journée étaient parfois difficiles à trouver, les enseignants ont noté que le moment était agréable pour la classe et que cela donnait également envie aux enfants de lire en autonomie.

 

Les résultats de cette expérience ne laissent pas de place au doute. Au bout des 3 mois, le verdict des parents et des professeurs est clairement positif. Les enfants ont pris gout à la lecture et apprécient même qu’on leur lise des livres plus complexes qu’auparavant. L’expérience a eu un effet particulièrement positif sur les enfants qui affichaient des difficultés de lecture, les motivant à s’améliorer pour pouvoir lire de nouvelles histoires.

 

Moment de partage autour de la lecture sur un support numérique

 

En dehors des bienfaits liés à la lecture, les professeurs ont également noté de meilleures relations entre les élèves au sein de la classe grâce à cette expérience qu’ils ont partagé. Ce moment calme de lecture a été relaxant pour tous et a contribué à une concentration et une attention accrues.

 

Les chiffres de l’étude montrent que pour les 4 différents niveaux qui ont eu l’occasion de participer à l’étude, tous ont montré une compréhension orale nettement supérieure au niveau britannique moyen de progression durant ces 3 mois. On note également que l’effet le plus remarquable se constate chez les plus jeunes avec une évolution considérable de leurs capacités.

 

Aucune des différentes classes n’a réussi à maintenir un niveau de progression similaire après l’arrêt de la lecture quotidienne, bien que les effets positifs se soient fait ressentir bien après les 3 mois de l’étude.

 

Nous n’en doutions pas : la lecture serait aussi importante pour l’ambiance de la classe que pour mener à bien les apprentissages. Tant de bénéfices nous font penser qu’un tel rendez-vous régulier devrait être nécessaire, et mis à l’honneur avec des ouvrages variés et appropriés… Et pour enrichir vos idées, nous serons ravis de vous faire parvenir notre sélection jeunesse 2020.

 

Lire l’étude complète en anglais ici.

Partager l’article

Lire aussi

événement

La lecture à voix haute dite de « plaisir » durant le temps scolaire est un élément central de l’éducation des élèves et ne doit en aucun cas devenir optionnelle.

événement

Vous êtes fiers de vos cours ?! Nous sommes fiers de l'usage que vous faites de PopLab !

Participez à notre jeu concours, nous exposerons ceux qui POPent le plus lors de l'Université d'été Ludovia#17 (du 24 au 27 août 2020).

événement

Grâce au tournant numérique entamé il y a plusieurs années, la librairie LDE a su se mettre en ordre de bataille pour soutenir le secteur de l’enseignement et assurer une continuité pédagogique pour les élèves.

événement

Notre équipe de conseillers a assisté à plusieurs ateliers animés par des enseignants pendant les Ludoviales. En voici quelques extraits :